Liège ou Bruxelles? Duel de gaufres !

Ajouter un commentaire

Les gaufres sont un vrai délice gourmand qui nous rappellent les plaisirs gustatifs de notre enfance. Moi, ça me rappelle la fête foraine ! Plutôt habituée aux gaufres « classiques », garnies de chocolat chaud ou de sucre, j’ai découvert tardivement la recette des gaufres de Liège. Plus dodues, plus gourmandes, elles ont un délicieux goût de péché mignon ! Mais vous, quelles sont vos gaufres préférées ?

  • Etes-vous plutôt gaufre de Bruxelles: légère, moelleuse, garnie de chantilly ou de chocolat?
  • Ou bien êtes-vous plutôt (comme moi) gaufre de liège: légèrement caramélisée et craquante avec son sucre perlé?

Pour vous aider à répondre à ce choix cornélien, j’ai décidé de me mettre aux fourneaux (ou plutôt au gaufrier) et de vous proposer une petit « duel de gaufres » alléchant !

1°) Les recettes

Pour les gaufres de Bruxelles, il vous faut (pour 8 à 10 gaufres): 

  • 250 g de lait entier
  • 250 g de farine (type T55)
  • 250 g d’eau gazeuse
  • 50 g de sucre semoule
  • 50 g de beurre fondu (refroidi)
  • 2 œufs
  • 1 pincée de sel
  • 1/2 càc de levure chimique
  • (facultatif) 2 càs de sucre glace
  1. Séparez le blancs des jaunes et montez les blancs en neige. Réservez.
  2. Mélangez (au batteur ou, comme moi au thermomix 15 secondes vitesse 5) le lait, la farine, la sucre, le beurre fondu, les jaunes d’oeufs, la levure et le sel.
  3. Ajoutez l’eau gazeuse et mélangez de nouveau (au thermomix 10 secondes vitesse 5)
  4. Et enfin incorporez les blancs d’œuf battus. Puis laissez reposer au moins 1 heure.
  5. Après le temps de repos, faites chauffer votre gaufrier en prenant soin de le graisser un peu (je mets de l’huile d’arachide au pinceau sur les plaques). Mettez 1 louche de pâte dans chaque compartiment et laissez cuire les gaufres quelques minutes, jusqu’à ce qu’elles soient dorées.
  6. Parsemez de sucre glace à la sortie du gaufrier.
  7. Les gaufres de Bruxelles n’autorisent pas trop d’attente avant dégustation, sans quoi, elles ramollissent. Garnissez à votre goût de chocolat fondu, de crème chantilly, ou pourquoi pas, de « Nutella » maison.

Pour les gaufres de Liège, il vous faut (pour 8 gaufres environ): 

  • 90 g de lait entier
  • 250 g de farine
  • 130 g de sucre perlé (gros grains)
  • 130 g de beurre mou (à température ambiante)
  • 2 œufs
  • 1 pincée de sel
  • 23 g de levure fraîche de boulanger
  1. Effritez la levure dans le lait et montez à 37°C (au thermomix 3 minutes, vitesse 1, T° 37°C) pour activer la levure.
  2. Ajoutez au levain la farine puis le sel, 1 œuf entier et 1 jaune, et pétrir pendant 30 secondes à 1 minute.
  3. Puis laissez reposer la préparation pendant 30 minutes.
  4. Passé ce temps ajoutez le beurre ramolli et pétrir à nouveau 2 à 3 minutes.20160406_213838
  5. Enfin ajoutez le sucre perlé et mélanger (au thermomix 20 secondes, sens inverse, vitesse 2)
  6. Confectionnez des boules de pâte d’environ 60 à 70 g chacune. Déposez-les sur une feuille de papier cuisson et laisser pousser encore 20-30 minutes.20160406_214717
  7. Après le temps de repos, faites chauffer votre gaufrier. Ne le graissez pas ! Disposez 1 pâton par compartiment et laissez cuire quelques minutes jusqu’à ce que les gaufres soient dorées.20160406_223557
  8. Vous pouvez les garnir, mais en ce qui me concerne j’aime déguster les gaufres de Liège nature, pour bien profiter du petit craquant des perles de sucres. Et puis, elles sont déjà bien assez riche comme ça 😉

2°) La dégustation

La gaufre de Bruxelles est moelleuse et délicieuse tiède, juste sortie du gaufrier. En plus, comme elle n’est pas trop sucrée, on apprécie d’autant plus la garniture que l’on choisit d’ajouter (pour moi du sucre vanillé, mmm! ).

La gaufre de Liège, elle, est plus complexe. Déjà, la forme n’est plus rectangulaire mais arrondie. Elle est plus charnue, plus sucrée, plus dense aussi… plus riche. J’aime son côté craquant (vous l’aurez compris). En plus elle se conserve beaucoup mieux que sa cousine de Bruxelles (qui, elle, n’appréciera pas d’être dégustée le lendemain par exemple). Par contre, je la trouve déjà trop sucrée pour supporter une quelconque garniture en plus. Il faudra se « contenter » de la déguster nature. Mais son petit caramel en surface rattrape bien le coup 😉

3°) L’avis sur la recette gagnante

La réponse était presque déjà donnée au début de mon article. Je vote pour la gaufre de Liège ! A déguster je la trouve plus travaillée, plus aboutie; et en plus à réaliser, je trouve la recette plus intéressante avec la phase de pétrissage. Le seul (petit) reproche que je lui fait est son (petit) arrière goût de levure…

Maintenant à vos tabliers… et à vous de juger !

 

Laisser une réponse