Sauté d’agneau aux fleurs

2 Commentaires

« La cuisine des fleurs fascine ceux qui s’intéressent à la cuisine. Elle révèle l’accord entre l’homme et le jardin de la nature. Elle illustre la gourmandise, ce besoin impérieux de saveurs agréables, de goûts nouveaux. Elle suscite une joie de vivre, la soif d’un ailleurs, le besoin de ressentir du plaisir et de partager » écrit Alice Caron Lambert dans son très beau livre Délices de fleurs aux éditions Somogy. Et c’est d’ailleurs dans son livre que j’ai trouvé cette jolie recette d’agneau aux pensées.

Les dérivés salicylés et la rutine présents dans la pensée sauvage ont des propriétés anti-inflammatoires reconnues. En dermatologie, la pensée sauvage traite l’eczéma, la séborrhée, l’impétigo, l’acné et le prurit. Elle draine les toxines présentes au niveau cutané et en facilite l’élimination rénale, mais aussi digestive par une action sur les voies biliaires et sur le transit intestinal. Mais la pensée sauvage a également des propriétés laxatives, dépuratives ou diurétiques…

Avec ses couleurs chatoyantes, son toucher velours et son parfum de sous-bois, elle est le plus souvent utilisé en cuisine pour son côté décoratif. Ici elle se marie tout en délicatesse à l’agneau, au miel et au pignon de pin pour une recette parfumée, savoureuse et délicate.

 

IMG_20160430_080942

Pour réaliser cette jolie recette fleurie, il vous faut (pour 4 personnes):

  • 800 g d’agneau (épaule désossée, filet)
  • 200 g de riz basmati
  • 2 oignons blancs
  • 3 tomates
  • 1 verre de vin blanc sec
  • 1 càc de miel de fleurs
  • 100 g de pignons de pin
  • 3 gousses d’ail
  • 2 clous de girofle
  • environ 25 pensées de toutes couleurs
  • 1 càs d’huile d’arachide ou de colza
  • fleurs de sel et poivre du moulin
  1. Parez et coupez votre agneau en petits cubes de 2 cm de côté et faites les revenir dans une sauteuse avec l’huile.
  2. Lorsque la viande est dorée ajoutez 1 oignon émincé, l’ail épluché, les clous de girofle et un verre d’eau. Laissez cuire à feu moyen pendant une quinzaine de minute jusqu’à réduction du jus et ajoutez les pignons de pin en fin de cuisson.
  3. Coupez les tomates en rondelles et émincez l’oignon restant. Faites revenir dans une sauteuse avec un peu d’huile pendant quelques minutes.
  4. Puis ajoutez le miel, mélangez et ajoutez le riz puis le vin blanc et environ 500 ml d’eau. Assaisonnez à votre goût et laissez cuire 10-15 minutes jusqu’à complète évaporation du liquide.
  5. Pendant ce temps lavez les fleurs, détachez les pétales et gardez quelques fleurs entières pour la décoration.
  6. Ajoutez les pensées au riz en toute fin de cuisson.
  7. Pour servir disposez votre sauté d’agneau, arrosez-le du jus contenu dans la sauteuse avec les pignons de pin. Prenez garde à bien retirer les clous de girofle, sans quoi vos invités risqueraient une drôle de surprise. Dans un cercle mettez un peu de riz et décorez de fleurs de pensée entière. Servir chaud ce plat fin et original.

recette inspirée du « riz fleuri truffé d’agneau » d’Alice Caron Lambert. Délices de fleurs recettes, saveurs et bienfaits. Ed Somogy

 

BON APPÉTIT !

 

 

2 réponses à “Sauté d’agneau aux fleurs”

  1. Camielle

    Bonjour,
    J’aime beaucoup les fleurs dans mon assiette au restaurant, mais pour la maison, je ne sais pas où trouver des fleurs de pensée: celle que je mets dans le jardin ont du mal à survivre et elles sont trop grosses pour que je les mettes dans nos assiettes. Ou achetes-tu des fleurs à manger? Il me semble que le soucis peut aussi se manger mais je n’ose prendre le risque d’intoxiquer mes enfants avec mes soucis et je ne sais où acheter des pensées …

    Répondre
    • lenezdanslacuisine

      Coucou,
      en effet il ne faut pas mettre n’importe quelle fleur dans ton assiette ! Mais beaucoup sont comestibles: pensées, bourrache, souci, fleur de ciboulette, violette, pissenlit, capucine, fleurs de courgette, lavande …… D’une manière générale il faut toujours que les fleurs que l’on va mettre dans notre assiette soient cultivées sans pesticide ou autre cochonnerie. Et de préférence acheter des semences bio si tu choisis de les cultiver toi même. N’achète JAMAIS des fleurs que tu voudrais consommer chez ton fleuriste (ils mettent des conservateurs impropres à la consommation). D’une manière générale on trouve les fleurs comestibles à la vente en épicerie fine ou magasin bio. En ce qui me concerne:
      – les fleurs de courgettes ou de ciboulette viennent du jardin. Il faut les cueillir et les consommer le jour même car elles s’abîment très vite.
      – Pour tout ce qui est pensées, fleurs de bourrache, capucines… je les achètent en saison chez « grand frais » sous la marque Sales.
      – Pour les fleurs de lavande je les achètent en officine, séchées.
      Voilà, j’espère que cela t’aidera. Mais maintenant tu vas être obligée d’attendre l’année prochaine pour tester… Ce n’est plus trop la saison 😉

      Répondre

Laisser une réponse